Violence grave N°6199
PARIS, le 19 décembre 2017
La police déchire la tente et gaze un exilé

Faits rapportés auprès du CAD :

La police déchire la tente et gaze un exilé

« Moi j’ai une vie pas évidente ici, j’enchaîne les galères. Avant je vivais avec une personne très gentille elle aussi mais elle est décédée, et du jour au lendemain je me suis retrouvé à la rue. Je travaille quand je peux, je fais des petits boulots au black dans la mécanique. J’arrive parfois à bosser un peu dans quelques garages à Aubervilliers. Mais ce n’est pas assez pour me maintenir. Donc je vis ici, sous ma tente et tout seul. Avant la police m’emmerdait beaucoup. Ils ont déchiré ma tente pendant que j’étais dedans et ils m’ont gazé quand j’ai protesté. Mais là ça fait plusieurs semaines qu’ils ne sont pas revenus, ils me laissent tranquille. En même temps je sortais beaucoup moins pour les éviter, je restais dans ma nouvelle tente, là où tu es venu me voir. » (Victime )

Violence grave #6199 du 19 décembre 2017

Pièces
Témoignage/signalement auprès du CAD
Source: Victime et témoins
Liens

Cause

Violence disproportionnée 
Violence disproportionnée
619
faits recensées sur le site depuis mars 2019.

Contexte

Expulsions de personnes exilées (2015-2019) 
Expulsions de personnes exilées (2015-2019)
PARIS, le 19 décembre 2017
Contexte
Date
19 décembre 2017
Ville
Paris
Lieu
Porte de la Chapelle, 75018
Heure
00:00
Juridique
Problèmes
Violences physiques
Gazage de la personne ou des affaires
Vol, confiscation ou destruction d'affaires personnelles ou papiers
Poursuites
Pas de suites connues
Signalement
ID Unique
6199
Statut
Vérifié
Doublons
Unique
Source
Victime et témoins
Mise à jour
25 novembre 2023

582
Victimes graves recensées ayant nécessité une prise en charge médicale ou préservé des séquelles, plus de 1 victime sur 10.
Victimes graves 
6 092
Victimes et faits recensés de violences et d'abus policiers recensés depuis 2018 en France.
Signalements récents 
5 646
Lieux de vie informels expulsés par les forces de l'ordre depuis 2018 en France.
27 500
Victimes estimées de violences policières pour les seules manifestations Gilets Jaunes et Retraites.