Faits rapportés auprès du CAD :

Dispersions violentes

La police était encore là il y a une heure, juste avant que vous arriviez. Là je pense qu'ils sont partis chercher du renfort et qu'ils reviendront plus tard pour nous intimider. Allez! Allez! Go ! Go ! », c'est toujours la même chose. Ils nous parlent toujours avec une gazeuse dans la main et nous disent de partir. Si tu ne vas pas assez vite ou que tu essayes de répondre « Pchhhht », tu vas te retrouver gazé. Mais ils ne nous proposent aucune solution d’hébergement. Pas de maison. Ils veulent juste qu'on aille dans une autre rue, je ne sais pas… Ici, dehors, les gens ont froid. Et quand il pleut c'est encore pire, alors on se réfugie sous le pont et on attend que ça passe. Mais l'ambiance peut devenir très vite tendue, entre l'orage qu'il y a eu et la police qui vient nous voir très souvent, les gens deviennent fous. Dimanche soir sous le pont tout le monde criait, les gens ont failli se battre, c'était terrible. Moi ça me donne envie de mourir. J'ai envie de mettre fin à mes jours dans ces moments-là. Pourquoi est-ce qu'on doit supporter tout ça ? On a vraiment l'impression de vivre dans une impasse. Tu devrais venir passer une journée complète avec nous ici et surtout une nuit… Tu comprendrais… » (Victime)

Victime
Genre
Homme
Age
40 ans
Partic.
Réfugie
Blessures
Ils nous parlent toujours avec une gazeuse dans la main et nous disent de partir
Gel lacrymogène
Moi ça me do
Pièces
Témoignage/signalement auprès du CAD
Source: Victime et témoins
Liens

Cause

Gel lacrymogène 
Gel lacrymogène
4
victimes graves recensées sur le site depuis mars 2019.
124
victimes recensées sur le site depuis mars 2019.

Cause

Violence disproportionnée 
Violence disproportionnée
619
faits recensées sur le site depuis mars 2019.

Contexte

Expulsions de personnes exilées (2020) 
Expulsions de personnes exilées (2020)
AUBERVILLIERS, le 11 mai 2020
Contexte
Date
11 mai 2020
Ville
Aubervilliers
Lieu
Pont de Stains - Aubervilliers, 93300
Heure
00:00
Juridique
Problèmes
Violences physiques
Gazage de la personne ou des affaires
Intimidations, pressions ou réveils repetés…
Auteurs / Impliqués
Poursuites
Pas de suites connues
Signalement
ID Unique
6236
Statut
Vérifié
Doublons
Unique
Source
Victime et témoins
Mise à jour
25 novembre 2023

582
Victimes graves recensées ayant nécessité une prise en charge médicale ou préservé des séquelles, plus de 1 victime sur 10.
Victimes graves 
6 092
Victimes et faits recensés de violences et d'abus policiers recensés depuis 2018 en France.
Signalements récents 
5 646
Lieux de vie informels expulsés par les forces de l'ordre depuis 2018 en France.
27 500
Victimes estimées de violences policières pour les seules manifestations Gilets Jaunes et Retraites.