Violence N°6376
BOBIGNY, le 22 mai 2023
Temoignage d'une interpellation violente

Faits rapportés auprès du CAD :

Temoignage d'une interpellation violente

Un homme court vers moi, visiblement en fuite et suivi par ce que je croit être 3 policiers. Une camionnette lui bloque la route et environ 6 collègues en sortent. je me rends compte que c'est des agents de la RATP sécurité.

L'homme se retourne et hurle qu'il n'a rien fait en levant les bras. il demande ce qu'il a fait. Un agent lui répond en criant « quand on te demande de t'arrêter tu t'arrête c'est tout ». Les autres surenchérissent « ta gueule ! » « mais ta gueule putain !' …

Ils lui font une clef de bras et le poussent dans un buisson. Cris et coups, juste devant moi. j'hésite à filmer et attrape mon téléphone mais j'ai peur de le sortir. Un des agents vient me voir et me dit « vous avez le droit de filmer, allez y filmez ».

Je commence à filmer. Ils l'emmènent rapidement au métro Pablo Picasso toujours avec une clef de bras. Les passants lui crient des conseils dans sa langue, Deux ou trois sont aussi arrêtés et enmenés dans les bureaux de la RATP. On entend des cris à l'intérieur et un agent a l'entrée crie « mais arrête de crier putain, arrête de crier ! »

Ils restent dedans jusqu'a mon départ 5 minutes après.

(Témoin)

Victime
Genre
Homme
Partic.
Passants
Blessures
'homme se retourne et hurle qu'il n'a rien fait en levant les bras
Pièces
Témoignage/signalement auprès du CAD
Source: Victime et témoins
Liens

Cause

Irrespect, insultes et menaces 
Irrespect, insultes et menaces
374
faits recensés sur le site depuis mars 2019.

Contexte

Expulsions de personnes exilées (2023) 
Expulsions de personnes exilées (2023)
BOBIGNY, le 22 mai 2023
Contexte
Date
22 mai 2023
Ville
Bobigny
Lieu
Dans la rue a coté de l'arrêt de métro Bobigny - Pablo Picasso, 93000
Heure
00:00
Juridique
Problèmes
Violences physiques
Violences verbales, insultes ou propos racistes
Arrestation et placement en CRA
Poursuites
Pas de suites connues
Signalement
ID Unique
6376
Statut
Vérifié
Doublons
Unique
Source
Victime et témoins
Mise à jour
25 novembre 2023

582
Victimes graves recensées ayant nécessité une prise en charge médicale ou préservé des séquelles, plus de 1 victime sur 10.
Victimes graves 
6 092
Victimes et faits recensés de violences et d'abus policiers recensés depuis 2018 en France.
Signalements récents 
5 646
Lieux de vie informels expulsés par les forces de l'ordre depuis 2018 en France.
27 500
Victimes estimées de violences policières pour les seules manifestations Gilets Jaunes et Retraites.