Violence grave N°7864
PARIS, le 27 novembre 2020
Michel Zecler, passé à tabac par les policiers dans son studio

Résumé

En novembre 2020, le producteur de musique Michel Zecler a été passé à tabac par trois policiers dans son studio à Paris après un contrôle déclenché à cause d’une supposée « forte odeur de cannabis ».

Quatre policiers sont mis en examen pour « violences » et « faux en écriture publique ».

Victime
Genre
Homme
Age
41 ans
Blessures
Déchirure d’un tendon au bras, une blessure à la tête et des hématomes sur son visage et son corps, roué de multiples coups de pied, de poing et de matraque
Matraque et tonfa Coups de poing, coups de pied
Suites
Arrestation

Cause

Matraque et tonfa 
Matraque et tonfa
85
victimes graves
recensées sur le site depuis mars 2019.
665
victimes
recensées sur le site depuis mars 2019.
44%
frappées à la tête
parmi les victimes recensées.
La frappe de la tête par matraque ou tonfa est normalement une pratique illégale. 33% des victimes ont nécessité une prise en charge médicale.

Cause

Irrespect, insultes et menaces 
Irrespect, insultes et menaces
530
faits recensés sur le site depuis mars 2019.

Contexte

Violences policières quotidiennes 
Violences policières quotidiennes
PARIS
Contexte
Date
27 novembre 2020
Ville
Paris
Lieu
Son studio d'enregistrement dans le 17e arrondissement
Heure
20:00
Juridique
Problèmes
Violences disproportionnées
Emploi d'une grenade lacrymogène en milieu confiné
Injures racistes « Sale nègre » (accusation)
Faux en écriture publique (poursuites)
Auteurs / Impliqués
Un brigadier et deux gardiens de la paix du commissariat du XVIIe
Poursuites
  • 27 novembre 2020
    Dépôt de plainte à l'IGPN
  • 24 novembre 2020
    Ouverture d'une enquête pour « violences » et « faux en écriture publique »
  • 30 novembre 2020
    Ouverture d'une information judiciaire et mise en examen de 4 policiers
  • 30 novembre 2020
    Placement en détention provisoire de 2 des 4 policiers
  • 30 novembre 2020
    Placement en contrôle judiciaire de 2 des 4 policiers
  • 17 mai 2024
    Les juges d’instruction chargés d’enquête ont déclaré avoir terminé leurs investigations
Signalement
ID Unique
7864
Statut
Vérifié
Doublons
Dédupliqué (2)
Mise à jour
24 mai 2024

605
Victimes graves recensées ayant nécessité une prise en charge médicale ou préservé des séquelles, plus de 1 victime sur 10.
Victimes graves 
6 898
Victimes et faits recensés de violences et d'abus policiers recensés depuis 2018 en France.
Signalements récents 
5 646
Lieux de vie informels expulsés par les forces de l'ordre depuis 2018 en France.
27 500
Victimes estimées de violences policières pour les seules manifestations Gilets Jaunes et Retraites.