Violence grave N°7762
ALBI, le 25 avril 2024
"Il a trois fractures au visage" : un militant anti-A69 violemment interpellé à son domicile par les gendarmes

Le 25 avril 2024 à 7h du matin, un militant anti-A69 de 58 ans est violemment interpellé à son domicile. Plaqué au sol par les gendarmes, il souffre de trois fractures au visage lorsqu'il est présenté au tribunal en "plaider-coupable" (ou CRPC). Son avocate dénonce la procédure comme une forme de "chantage", le poussant à reconnaître les faits pour bénéficier de soins. Condamné à 10 mois avec sursis, il a fait appel.

Victime
Genre
Homme
Age
58 ans
Partic.
Membre du collectif La voie est libre
Blessures
Trois fractures au visage (fracture du plancher de l'orbite droit, fracture des parois antérieures et postérieures du sinus, maxillaire droit, multifocale et impactée de l'arcade zygomatique droite), plaqué au sol lors d'une interpellation à domicile
Coups de poing, coups de pied
Suites
S'est rendu aux urgences en sortie du tribunal

Cause

Coups de poing, coups de pied 
Coups de poing, coups de pied
26
victimes graves
recensées sur le site depuis mars 2019.
239
victimes
recensées sur le site depuis mars 2019.
39%
frappées à la tête
parmi les victimes recensées.
La complexité et multiplicité des moyens policiers répressifs (charges, foule, gaz…) compliquent souvent l'identification par les victimes de la cause de leur blessure.

Évènement

Manifestation contre le projet d'autoroute A69 
Manifestation contre le projet d'autoroute A69
ALBI, le 25 avril 2024
Contexte
Date
25 avril 2024
Ville
Albi
Lieu
Heure
07:00
Juridique
Auteurs / Impliqués
Gendarmes
Poursuites
Pas de suites connues
Signalement
ID Unique
7762
Statut
Vérifié
Doublons
Unique
Mise à jour
21 mai 2024

608
Victimes graves recensées ayant nécessité une prise en charge médicale ou préservé des séquelles, plus de 1 victime sur 10.
Victimes graves 
7 031
Victimes et faits recensés de violences et d'abus policiers recensés depuis 2018 en France.
Signalements récents 
5 646
Lieux de vie informels expulsés par les forces de l'ordre depuis 2018 en France.
27 500
Victimes estimées de violences policières pour les seules manifestations Gilets Jaunes et Retraites.