Faits rapportés auprès du CAD :

Dispersion dans un parc

“Pourquoi la police ne laisse pas les associations nous donner à manger ? Depuis vendredi elle vient tous les jours, matin et soir, nous empêcher de manger. Pourquoi ??? Ça fait des jours que je ne mange pas ! J’ai faim ! rire ironique- Les flics nous ont dit d’aller dans un autre endroit et qu’on ne pouvait pas rester ici. On nous a indiqué un grand parc mais qui est encore 15 minutes plus loin dans Paris. Quand on est arrivé il y avait beaucoup trop de monde et nous n’avons pas pu avoir à manger car il ne restait plus rien, ils n’avaient pas prévu que tous les gens d’ici viennent dans ce parc. Ils n’ont pas gazé ni tapé car les gens sont tout de suite partis mais on a bien senti que si on résistait on prendrait des risques avec eux. La police ils te poussent sans hésiter et ils sont armés. Alors il ne vaut mieux pas s’opposer. Mais là il faut nous laisser manger.” (Victime)

Expulsion #6516 du 21 juin 2020

Pièces
Témoignage/signalement auprès du CAD
Source: Victime et témoins
Liens

Cause

Expulsion et destruction de lieu de vie 
Expulsion et destruction de lieu de vie
31 061
personnes expulsées
à Calais recensées sur le site (depuis février 2022)(1)
2 216
lieux expulsés
à Calais recensés sur le site (depuis février 2022)(1)
5 646
lieux expulsés
en France depuis 2018 (2)
Sources: (1) Human Rights Observers, sur la base des opérations d'expulsions observées. (2) Rapports annuels de l’Observatoire des expulsions collectives de lieux de vie informels

Contexte

Expulsions de personnes exilées (2020) 
Expulsions de personnes exilées (2020)
PARIS, le 21 juin 2020
Contexte
Date
21 juin 2020
Ville
Paris
Lieu
Cap 18, 75019
Heure
Juridique
Problèmes
Auteurs / Impliqués
Poursuites
Pas de suites connues
Signalement
ID Unique
6516
Statut
Vérifié
Doublons
Unique
Source
Victime et témoins
Mise à jour
25 novembre 2023

582
Victimes graves recensées ayant nécessité une prise en charge médicale ou préservé des séquelles, plus de 1 victime sur 10.
Victimes graves 
6 092
Victimes et faits recensés de violences et d'abus policiers recensés depuis 2018 en France.
Signalements récents 
5 646
Lieux de vie informels expulsés par les forces de l'ordre depuis 2018 en France.
27 500
Victimes estimées de violences policières pour les seules manifestations Gilets Jaunes et Retraites.