Violence N°6303
PARIS, le 20 novembre 2022
À midi des policiers sont venus et ont viré tout le monde, ils auraient utilisé …

Résumé

Faits rapportés auprès du CAD :

À midi des policiers sont venus et ont viré tout le monde, ils auraient utilisé du gaz lacrymogène, donné des coups de pieds dans les tentes qu’ils ont détruites/ lacérées. À midi et demie ils étaient repartis. Un homme a été emmené par la police, tous ses papiers sont en règle. Aucun matériel n’est récupérable. Une quinzaine de tentes ont été détruites.

(Témoin)

Victime
Genre
Homme
Blessures
midi des policiers sont venus et ont viré tout le monde, ils auraient utilisé du gaz lacrymogène, donné des coups de pieds dans les tentes qu’ils ont détruites/ lacérées
Gaz lacrymogène
Pièces
Témoignage/signalement auprès du CAD
Source: Victime et témoins
Liens

Cause

Gaz lacrymogène 
Gaz lacrymogène
43
victimes graves
prises en charge et recensées sur le site depuis mars 2019.
729
victimes
prises en charge et recensées sur le site depuis mars 2019.
29 500
personnes affectées
décontaminées des gaz lacrymogènes et +300.000 estimées en 2019 et 2020 (1).
14.7%
d'enfants et nourrissons
et un total de 32.0% de non-manifestants parmi les victimes.
(1) Estimation pour les manifestations Gilets Jaunes et Retraites du 17/11/2018 au 14/03/2020, Rapport "Enquête sur les Victimes de Violences Policières en Manifestation" de l'Observatoire des Street-médics.

Cause

Violence disproportionnée 
Violence disproportionnée
619
faits recensées sur le site depuis mars 2019.

Contexte

Expulsions de personnes exilées (2022) 
Expulsions de personnes exilées (2022)
PARIS, le 20 novembre 2022
Contexte
Date
20 novembre 2022
Ville
Paris
Lieu
Delphine Seyrig (Ourcq), 75019
Heure
00:00
Juridique
Problèmes
Violences physiques
Gazage de la personne ou des affaires
Vol, confiscation ou destruction d'affaires personnelles ou papiers
Arrestation et placement en CRA
Auteurs / Impliqués
Poursuites
Pas de suites connues
Signalement
ID Unique
6303
Statut
Vérifié
Doublons
Unique
Source
Victime et témoins
Mise à jour
25 novembre 2023

582
Victimes graves recensées ayant nécessité une prise en charge médicale ou préservé des séquelles, plus de 1 victime sur 10.
Victimes graves 
6 092
Victimes et faits recensés de violences et d'abus policiers recensés depuis 2018 en France.
Signalements récents 
5 646
Lieux de vie informels expulsés par les forces de l'ordre depuis 2018 en France.
27 500
Victimes estimées de violences policières pour les seules manifestations Gilets Jaunes et Retraites.