Violence N°6266
, le 01 juin 2021
Dispersion des personnes exilées à la rue le matin

Faits rapportés auprès du CAD :

Dispersion des personnes exilées à la rue le matin

Et la police ils nous dérangent. Hier soir il nous a chassé et le matin aussi il nous a chassé. C'est quoi ça ? c'est pas une vie normale, ils se moquent de nous, ils nous donnent des coups de pieds. Ils se foutent de notre gueule. Il y en a marre de ça. « On change tout le temps [de lieu où dormir]. On nous laisse pas tranquilles dans un endroit. […] C'est la police. Le peuple ça va. Le public se comporte bien. » « J'ai affronté des problèmes à cause de ne pas savoir la langue. J'avais perdu mon récépissé et je suis allé chez la police, eux ils ne parlaient pas anglais et moi je ne parlais pas français. J'ai eu des difficultés. »

Victime
Blessures
c'est pas une vie normale, ils se moquent de nous, ils nous donnent des coups de pieds
Pièces
Témoignage/signalement auprès du CAD
Source: Victime et témoins
Liens

Cause

Irrespect, insultes et menaces 
Irrespect, insultes et menaces
374
faits recensés sur le site depuis mars 2019.

Contexte

Expulsions de personnes exilées (2021) 
Expulsions de personnes exilées (2021)
, le 01 juin 2021
Contexte
Date
01 juin 2021
Ville
Lieu
Heure
00:00
Juridique
Problèmes
Violences physiques
Violences verbales, insultes ou propos racistes
Intimidations, pressions ou réveils repetés…
Auteurs / Impliqués
Poursuites
Pas de suites connues
Signalement
ID Unique
6266
Statut
Vérifié
Doublons
Unique
Source
Victime et témoins
Mise à jour
25 novembre 2023

582
Victimes graves recensées ayant nécessité une prise en charge médicale ou préservé des séquelles, plus de 1 victime sur 10.
Victimes graves 
6 092
Victimes et faits recensés de violences et d'abus policiers recensés depuis 2018 en France.
Signalements récents 
5 646
Lieux de vie informels expulsés par les forces de l'ordre depuis 2018 en France.
27 500
Victimes estimées de violences policières pour les seules manifestations Gilets Jaunes et Retraites.