Violence grave N°6061
PARIS, le 01 mai 2023
« J’ai senti une douleur immédiate au mollet gauche », 18 ans, blessé par une grenade de désencerclement

« J’ai reçu un plot d’une grenade de désencerclement lors de la manifestation parisienne du 1er mai qui m’a provoqué une plaie profonde de 3 cm. Je me trouvais boulevard de Charonne après avoir été forcé de quitter la place de la Nation à cause des gaz lacrymogènes. Un groupe de BRAV-M qui s’est positionné dans le Passage du Trône.

Au moment où ces policiers ont voulu rejoindre la place de la Nation, ces derniers des grenades de désencerclement. Il était 18h14 lorsque j’ai senti une douleur immédiate au mollet gauche. J’ai voulu m’arrêter mais comme il y avait une charge, j’ai dû trouvé un endroit plus loin pour m’asseoir et demander de l’aide.

Des manifestants qui n’étaient pas des medics se sont occupés de moi, compresse. J’ai attendu une demi-heure les pompiers (arrivés à 18h47) qui m’ont transporté jusqu’à un camion. Les pompiers m’ont examinés, changé la compresse. Puis j’ai attendu une heure dans le camion avant d’être pris en charge par un autre camion de pompiers qui m’ont amenés aux urgences de l’hôpital La Croix S Simon. »

— Victime

Victime
Genre
Homme
Age
18 ans
Blessures
Plaie ouverte (2cm) avec large hématome au mollet gauche, consécutive à un plot de grenade de descencerclement
Grenade de désencerclement
Suites
Évacuation BSPP vers hôpital La Croix St Simon

Cause

Grenade de désencerclement 
Grenade de désencerclement
8
victimes mutilées
ayant perdu l'usage d'un œil ou d'une main depuis nov 2018.
30
victimes graves
recensées sur le site depuis mars 2019.
555
victimes
recensées sur le site depuis mars 2019.
12%
blessées à la tête
parmi les victimes recensées.

Manifestation

Fête du Travail 2023 
Fête du Travail 2023
PARIS, le 01 mai 2023
Contexte
Date
01 mai 2023
Ville
Paris
Lieu
Passage du Trône
Heure
18:15
Juridique
Auteurs / Impliqués
Poursuites
Pas de suites connues
Signalement
ID Unique
6061
Statut
Vérifié
Doublons
Dédupliqué (2)
Source
Victime et témoins
Victime
Vérific.
Investigation interne
Mise à jour
27 décembre 2023

582
Victimes graves recensées ayant nécessité une prise en charge médicale ou préservé des séquelles, plus de 1 victime sur 10.
Victimes graves 
6 092
Victimes et faits recensés de violences et d'abus policiers recensés depuis 2018 en France.
Signalements récents 
5 646
Lieux de vie informels expulsés par les forces de l'ordre depuis 2018 en France.
27 500
Victimes estimées de violences policières pour les seules manifestations Gilets Jaunes et Retraites.